IDEES DE LECTURE – HERVE FANINI-LEMOINE

FACE À FACE AUTOUR DE L’IDENTITÉ HAÏTIENNE

FANINI-LEMOINE, HERVE - Face à Face autour de l'Identité HaïtienneHier soir a marqué une grande première en ce qui me concerne. J’ai décidé de rompre ma réclusion volontaire, au moins pour l’occasion, et d’assister à une conférence littéraire au Musée d’Histoire et Archives Haïtiennes situé dans la ville de Miami Nord. La raison de cette décision n’est pas encore palpable mais cela ne fait point l’objet de cette note. Je voulais plutôt relater le fait que j’ai beaucoup appris de cette conférence dont le thème était autour de l’identité haïtienne. Le conférencier et auteur, Hervé Fanini-Lemoine, n’a pas manqué de retenir son audience en haleine par les renseignements qu’il prodiguait avec assurance tout en divulguant ses sources d’information.

L’ambiance sans prétention était aussi plaisante que sympathique.  Ce fût un immense plaisir de rencontrer finalement Hervé Fanini-Lemoine, un ami de Facebook depuis 3 ans ou plus et avec qui j’ai eu plusieurs discussions (certaines épineuses), mais un ami de mon époux dans la vie réelle. Son accueil chaleureux m’avait remplie de joie et une conversation plein d’entrain était entamée à l’instant, jusqu’au moment où mon mari vint saluer l’auteur qui tout bonnement lui demanda: «Où est ta femme?» Les rires fusèrent de toutes parts. Juste la chaleur qu’il fallait pour fondre complètement la glace.

Les différentes appellations et orthographes d’Haïti étaient discutées durant la conférence pour dévoiler non seulement leur étymologie mais aussi leur raison d’être. Inutile de faire part de l’intérêt de tout un chacun à apprendre que notre chère Haïti pourrait être le siège de l’Atlantide.  C’est ainsi que Fanini-Lemoine, qui ne se fie guère aux explications provenant de notre héritage coloniale mais accorde toute sa confiance à la littérature vaudouesque quant à notre histoire, révéla que la signification des noms Haïti, Bohio, et Quisqueya étaient bien autre que celle lue dans nos livres d’Histoire d’Haïti jusqu’ici. Je convie tous à se procurer son livre «FACE À FACE autour de l’identité Haïtienne», un ouvrage de référence qui promet.

Untitled